L’IoT nécessite des réseaux spécifiques pour ne pas saturer ceux dédiés aux ordinateurs et smartphones. Parmi les entreprises qui proposent des solutions alternatives, SigFox est l’une des compagnies les plus influentes. Nous allons dans les lignes qui suivent vous expliquer son secteur d’activité.
Qui est Sigfox ?
SigfoxSigfox est une société française, dont le siège social se trouve à Labège, à côté de Toulouse. Elle a vu le jour en 2009 à l’initiative de deux ingénieurs, Ludovic Le Moan et Christophe Fourtet. Ces deux jeunes gens passionnés de signaux ont pu réaliser leurs rêves en créant Sigfox. C’est le tout premier réseau de l’IoT ou IdO (Internet des Objets) a avoir été mis en place.
Le service de Sigfox révolutionne le monde du M2M (communication Machine to Machine) avec son offre de connectivité cellulaire, entièrement dédiée aux communications à bas débit. C’est un pionnier dans le domaine. SIGFOX réinvente la transmission d’informations en réduisant de manière significative la consommation d’énergie des périphériques connectés et leur prix.
Mais en quoi consiste sa révolution ? Sigfox a, en fait, créé un réseau longue portée et à bas débit qui permet la communication de données de taille réduite entre les appareils connectés sans passer par un téléphone mobile.
worldCette connexion à bas débit entre les objets connectés est possible grâce à sa technologie radio Ultra narrow band (UNB). Peu énergivore, elle utilise des bandes de fréquence libre de droit disponible pour le monde entier, comme les bandes ISM (Bande industrielle, scientifique et médicale). En Europe, il s’agit de l’ISL à 868 MHz.
Par ailleurs, Sigfox a une devise prometteuse qui se réalise de jour en jour : « One network, a billion dreams ». Le but, pouvoir connecter le monde réel avec le monde virtuel. Nous sommes tous magiciens avec cette nouvelle technologie. Les objets deviennent intelligents et apprennent à faire leurs tâches respectives sans besoin de l’homme.
Actuellement, on compte environ 1500 antennes relais sur tout le territoire français pour alimenter ce réseau. L’un de ses fondateurs, Ludovic Le Moan est son PDG actuel, tandis que Christophe Fourtet se charge du poste de Directeur scientifique.
Son conseil d’administration est dirigé par Anne Lauvergeon. 60 ingénieurs issus d’horizons différents de par le monde contribuent à son développement depuis sa création. La société emploie 190 salariés au total d’après le dernier relevé en janvier 2016.
Sigfox dans le monde
Sigfox a certes été lancé en France, mais le service s’est rapidement étendu à onze autres pays d’Europe et débute son implantation de l’autre côté de l’Atlantique.
monde Sur le continent européen, la société est en collaboration avec l’entreprise Arqiva au Royaume-Uni, CELLNEX en Espagne, Aerea aux Pays-Bas, NarroxNet au Portugal. De même en Belgique avec Engie M2M et IoT Denmark au Danemark. Pour certains pays comme l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, l’Irlande, la Pologne, en Russie et la Suède, ce réseau de communication est disponible uniquement dans certaines villes, c’est-à-dire respectivement à Munich, Graz, Milan, Dublin, Varsovie, Moscow et Umea.
Pour ce qui est de l’outre-Atlantique, Sigfox propose déjà son nouveau réseau dans la baie de San Franscico et dans la Monteray Bay, aux États-Unis. Pour les autres pays, l’entreprise chercherait à s’installer au Chili (Santiago), en Colombie (Bogota), en Inde (Mumbai), à Singapour et en Corée du Sud (Séoul), selon NextImpact.
La communication machine to machine par le biais de Sigfox est déjà présente à Luxembourg depuis juillet 2015. Cela grâce au partenariat avec Post Luxembourg. De même, cette entreprise a pour ambition de couvrir le continent africain, l’Asie et le Moyen-Orient. La direction l’a proclamé ouvertement en octobre 2015.
En début 2016, la société prévoit de s’implanter dans 10 autres grandes villes américaines. Elle utilise dans ce pays la fréquence 902 MHz. Enfin, son projet en Antarctique pour connecter une station scientifique prouve bien sa volonté de s’installer partout dans le monde. En ce sens, la société couvre plus d’1,2 millions de kilomètres carrées.